(0) Comment
L’histoire de deux sœurs.

Notre fratrie est composée d’un grand frère, de deux grande sœurs et puis, il y a moi.

Ayant grandis loin d’eux, je n’est jamais été très proche de mon frère et de mes sœurs. Alors, quand Marcelle, celle qui vient juste avant moi est arrivé en France, notre relation n’a pas changé du jour au lendemain. Bien au contraire, ça a prit quelques années.

Avant même que Festiwax ne devienne un projet, Marcelle m’avait déjà dit qu’il fallait qu’on fasse « un business » ensemble.

On s’est posé et on s’est dit : il faut qu’on fasse quelque chose qui nous ressemble ; quelque chose dont on pourrai être les clientes.

Et là, BIM…éclair de génie…Elle mange camerounais chez elle du lundi au lundi. Mais, il arrive qu’elle ait la flemme de se déplacer jusqu’à château rouge pour une épice. Et moi, j’aime tout ce qui est naturel, les produits brut, le moins transformés possible.

C’est comme ça qu’on s’est dit « on devrait faire comme Amazon et livrer les gens directement chez eux ». Ce sera encore plus intéressant pour les personnes qui habitent en province et hors de la France.

C’est comme ça qu’on a eu l’idée de faire venir des articles du Cameroun et de les vendre à distance.

On avait déjà trouvé le nom de domaine avant même de savoir ce qu’on allait y vendre.

Voilà, Bantu-Beauty a fait son chemin dans nos têtes et, ça a donné ce que vous voyez aujourd’hui.

Deux sœurs qui veulent concurrencer Amazon. On n’y arrivera mais pas sans vous 😉

Leave Comments:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X